Valve tricuspide

Evaluation visuelle de la valve tricuspide et évaluation des pressions pulmonaires à partir de l'insuffisance tricuspide (IT)


Introduction

Pour l'interniste/urgentiste l'étude de la valve tricuspide a pour intérêt essentiel l'estimation des pressions pulmonaires.
La sténose tricuspide est rarissime et chez l'adulte quasi systématiquement la conséquence d'une endocardite droite.
L'insuffisance tricuspide est par contre très fréquente, entre 70 et 85% de la population, majoritairement bénine elle peut être une pathologie en elle-même et entrainer un défaut de vidange du ventricule droit et un "foie cardiaque". Elle est classiquement une conséquence d'une augmentation des pressions pulmonaires.

Evaluation visuelle de la valve tricuspide

La coupe 4 cavités permet de rechercher sténose et insuffisance tricuspide via l'usage du Doppler.
L'analyse en coupe parasternale long axe centrée sur la valve aortique est une coupe que l'on peut considérer "de secours" en cas d'impossiblité de voir le coeur droit en 4 cavités.
Nous nous concentrons ici sur la coupe 4 cavités qui permet également de rechercher une diltation de l'oreillette droite, première conséquence de l'IT.

A gauche, une insuffisance tricuspide avec un flux rétrograde (jet bleu) vers l'oreille droite en 4 cavités , à droite une autre insuffisance tricuspide en coupe court long axe modifiée.

Valve tricuspide
Valve tricuspide

Evaluation des pressions pulmonaires à partir de l'IT

Pour des explications plus détaillées sur les pressions pulmonaires, voir le cours correspondant.
On peut estimer les pressions pulmonaires en pointant un Doppler continu sur la vena contracta de l'IT (reflux au sein de l'anneau tricuspide).
Les résultats obtenus sont visibles ci-dessous, discrètement élevé à gauche, anormal à droite.
On mesure la vitesse maximale et utilise la formule de Bernouilli simplifiée: G = 4*Vmax^2. Il faut ajouter la pression de l'oreillette droite pour obtenir une approximation des pressions pulmonaires systoliques.

Vmax IT
Vmax IT

Conclusion

L'étude visuelle de la valve tricuspide est aisée pour obtenir un aperçu des pressions pulmonaires.
La difficulté réside dans l'obtention d'images correctes, le coeur droit étant régulièrement difficile à visualiser.

Références, source des images et liens utiles
1. Rogers JH, Bolling SF. The Tricuspid Valve. (2009) Circulation. 119 (20): 2718.

Cours précédent   Cours suivant

Dernière modification le 28/02/2021.