Glandes surrénales

Visualisation des glandes surrénales, analyse de la morphologie et principales anomalies


Introduction

S'il est communément admis qu'un radiologue expérimenté visualisera les glandes surrénales dans 80% des cas, ce chiffre est très nettement inférieur pour nous autres échographistes amateurs. Trouver une anomalie sur un US bedside est fort peu probable et il est impératif de ne pas multiplier les examens complémentaires sur la base de cet examen.
Les glandes surrénales sont difficiles à identifier en raison de par leur petite taille et leur même échogénéicité que la graisse abdominale. Il est recommandé de s'entrainer à au moins les identifier lors de la réalisation des échographies rénales afin de se familiariser avec leur emplacement et leur anatomie normale.
Nous verrons ici comment les repérer et les principales anomalies identifiables.

Rappels anatomiques

Les surrénales sont situées en position antéro-supérieure par rapport au rein, au nombre de deux : la droite en « pyramide » et la gauche en « virgule inversée ou croissant», entourées d'un important tissu conjonctif vascularisé par les artères surrénales.

Elles sont divisées en deux structures anatomiquement, physiologiquement, histologiquement et fonctionnellement distinctes :
- la médullosurrénale (zone centrale, dite « médullaire surrénale » ou encore « médullaire surrénalienne »), originaire de l'ectoblaste.
- la corticosurrénale (zone périphérique, dite « cortex surrénal », « cortex surrénalien » ou encore « jaune », car de composition lipidique), d'origine mésoblastique.

Surrénales: rappels anatomiques
Surrénales: rappels anatomiques

Visualisation

Le patient est examiné en décubitus dorsal et il lui est demandé de procéder à d'amples inspirations (les surrénales sont sous-costales) pour faire "descencre" les reins. Particulièrement en cas d'interposition de gaz il est peut être utile de demander au patient de se mettre légèrement en décubitus latéral afin d'obtenir une vue plus postérieure.
Dans les deux cas, une fois la surrénale visualisée on procédera à des rotations pour les visualiser dans le plus grand axe possible. Les deux glandes devront être analysées sur toute leur longueur et largeur.

Surrénale droite

On utilisera initialement la sonde abdominale placée comme dans un coupe RUQ eFAST.
On repéra le foie (en position antérieure) et le rein droit (en position postéro-inférieure), particulièrement son pôle.
La largeur maximale pour la glande surrénale droite est de 6 mm.

Surrénale droite
Surrénale droite
Surrénale droite

Notez la position de la veine cave inférieure sur ces deux premières images, en position antérieure.

Surrénale gauche

On utilisera initialement la sonde abdominale placée comme dans un coupe LUQ eFAST.
On repéra la rate (en position antérieure, qui servira de chambre d'écho) et le rein gauche, particulièrement son pôle.
La surrénale gauche est derrière l'estomac, ce qui augmente encore la difficulté à la repérer.
La largeur maximale pour la glande surrénale gauche est de 8 mm.

Surrénale gauche

Notez la rate sur la gauche de l'écran et le rein sur la droite.

Principales anomalies

Hémorragie

Comme tout saignement l'aspect est hypoéchogène initialement puis anéchogène (premièrement dans la zone centrale puis périphérique) avant que l'on observe des calcifications. La zone hémorragique est dépourvue de flux doppler, comme on peut l'observer dans les deux images ci-dessous effectuées sur un patient avec une hémorragie intra-surrénalienne droite.

Surrénale droite: hémorragie
Surrénale droite: hémorragie

Masses

Pour rappel l'extrême majorité des adénomes surrénaliens sont non sécrétants (95-99%) et leur découverte constitue un incidentalome.
La découverte d'une masse surrénalienne est précieuse en cas de suspicion de phéochromocytome ou d'adénome de Conn, et si leur taille dépasse les 4 centimètres, auquel cas la probabilité d'une lésion oncologique est de plus de 70%.

Adénome

L'adénome est classiquement hypoéchogène, homogène, et de taille inférieure à 3 centimètres.

Surrénale adénome

Phéochromocytome

Tous les aspects échographiques existent... Ils se présentent classiquement comme une masse tissulaire légèrement hétérogène.

Surrénale droite: Phéochromocytome
Surrénale droite: Phéochromocytome

Kyste

Les kystes présentent une paroi fine et un contenu anéchogène générant un renforcement postérieur.

Surrénale adénome

Références, source des images et liens utiles
1. Wkipedia
2.Ultrasound cases info
3. Radiopedia
4. Thoracic Key

Cours précédent   Cours suivant

Dernière modification le 26/06/2021.